Retraite

Comprendre la loi sur les retraites et les régimes de retraite

À la suite des séries de débats houleux marquées par des oppositions et des avis positifs, le système de retraite en France a connu une avancée symbolique. En réalité, une nouvelle réforme a été adoptée actuellement sur les retraites et les régimes de retraite. Qu’en est-il réellement ? Quelles sont alors les principales mesures prises par cette loi ? Lisez ceci pour en savoir plus sur les nouvelles réformes sur le système de retraite !

Réforme sur les retraites et les régimes de retraite : que savoir ?

La loi sur les retraites et les régimes de retraite est une réforme symbolique qui a connu de nombreux avis aussi bien favorables que défavorables. En réalité, ce projet annoncé en janvier 2023 a fait l’objet de multiples séances de concertation entre acteurs politiques et sociaux. Son adoption par l’Assemblée nationale été fait le 20 mars 2023 ; cela, à la grande satisfaction du président français Emmanuel Macron.

Lire également : Quels sont les principaux avantages des régimes de retraite

Cette réforme des retraites concerne tout le monde, que ce soient les membres de régimes sociaux ou encore les fonctionnaires. Un tel projet de loi renvoie l’âge légal de départ à la retraite des salariés à 64 ans en 2030. Outre cela, il prévoit une grande accélération en ce qui concerne la durée des cotisations liées aux pensions de retraite à plein taux. Toutefois, notez qu’aucun travailleur ne doit exercer pendant plus de 44 années. Ainsi, bien que de nombreuses protestations (grèves et manifestations) existent, cette réforme sur les retraites et régimes de retraite est adoptée et sera peut-être mise en exécution.

Quelles sont les principales mesures prévues par cette réforme des retraites ?

Un certain nombre de mesures figurent dans la réforme sur les retraites et les régimes de retraite.

A découvrir également : Comment gérer la retraite avec un budget limité

Loi sur les retraites : l’âge légal de départ à la retraite

Le premier point souligné par cette loi est la modification de l’âge légal de départ à la retraite. Celui-ci est passé de 62 ans à 64 ans en 2030. Cela débutera dès le 1er septembre 2023 à raison de trois (3) mois par année.

Une telle mesure s’applique aux salariés, travailleurs indépendants, actifs, fonctionnaires à l’exception des personnes en état de handicap. Ces dernières pourraient bénéficier de leur retraite dès l’âge légal de 55 ans, voire de 60 ans en cas d’invalidité poussée.

Reforme sur les retraites et régimes de retraite : la durée des cotisations

La durée des cotisations pour l’obtention d’une pension à taux plein a été rallongée. De 168 trimestres, soit de 42 ans, cette durée sera d’ici 2027 de 172 trimestres soit 43 ans. Cela par tranche d’un trimestre par an. Cependant, les personnes qui ne disposeront pas de la totalité des trimestres requis ont toujours leur décote annulée à l’âge légal de 67 ans.

Autres mesures prévues par la réforme sur les retraites

loi sur les retraites

En dehors des mesures énoncées ci-dessus, d’autres ont été également prévues par le projet de loi sur les retraites et les régimes de retraite.

Cas des petites pensions, des orphelins et des mères de famille

Les nouvelles mesures prises pour le système de retraite français concernent aussi les petites pensions, les mères de famille, et les orphelins.

Reforme sur les retraites et régimes de retraite : les petites pensions de retraite

Le système de retraite sera tel que les retraités jouissant de 43 années de cotisation seront à un taux minimum de 85 % de leur SMIC. Aussi, une assurance vieillesse sera octroyée aux travailleurs qui n’auront pas d’autres choix que de revoir leur implication professionnelle au profit d’un proche.

Loi sur le système de retraite : les orphelins et mères de famille

Certaines femmes totalisent plus des 43 années requises pour une pension à taux plein. Cela, compte tenu des congés de maternité et autres arrêts relatifs à leurs enfants. Grâce au nouveau système de retraite, elles jouiront d’un taux supplémentaire de 5 % sur leur pension de retraite. Outre cela, la réforme permet à l’orphelin de jouir pleinement de la pension de ses parents.

Loi sur les retraites : cas des carrières longues, et de la pénibilité du travail

La loi sur les retraites et les régimes de retraite a pensé aussi aux individus à carrière longue, c’est-à-dire, dont le travail professionnel a commencé tôt. La réforme prévoit en effet qu’ils peuvent aller plus tôt à la retraite. Ainsi, ceux qui ont commencé le travail avant l’âge de 20 ans peuvent aller à la retraite à 62 années. L’âge légal de départ à la retraite pour ceux qui travaillent depuis l’âge de 20 ans ou 21 ans est de 63 années.

Par ailleurs, ceux dont le travail a débuté bien avant l’âge de 16 ans achèveront leur carrière à 58 ans. Ceux qui travaillent avant l’âge de 18 ans termineront avec assurance leur carrière à 60 années. Pour ce qui est de la pénibilité du travail, un fonds d’investissement sera mis sur pied.

Il se rapporte aux risques liés aux vibrations mécaniques, les postures pénibles, et le port de charges lourdes. De même, il est prévu la création d’un fonds pour les travailleurs dans les maisons de retraite, et toutes autres structures à vocation médicale ou sociale.

Reforme sur les retraites : cas des catégories actives et régimes spéciaux

Pour ce qui est des personnes des catégories actives (policiers, contrôleurs aériens, pompiers, etc.), l’âge légal de départ à la retraite est aussi décalé. Toutefois, le départ peut être précoce pour des particularités données. En outre, la nouvelle réforme sur les retraites prévoit la suppression des régimes spéciaux de retraite notamment pour les salariés embauchés nouvellement.

Retenez que le projet de loi sur les retraites et les régimes de retraite est adopté le 20 mars 2023 par le gouvernement français. Il renferme de nombreuses mesures pour améliorer le système de retraite en France. Ainsi, entre autres, l’âge légal de départ à la retraite est de 64 années. Aussi, la durée des cotisations pour bénéficier de la pension à taux plein passe à 43 années (172 trimestres) d’ici l’année 2027.

N’hésitez donc pas à considérer tout ce qui a été évoqué plus haut pour mieux comprendre les enjeux de ce nouveau système de retraite. Que cela soit sur le travail, les emplois, les retraites et régimes de retraite.